Se préparer aux concours et sélections de la Police nationale

Quelle que soit la nature de l'épreuve, l'essentiel est de prévoir une bonne préparation longtemps à l'avance. Pour cela, voici quelques conseils qui vous permettront de vous aider.

S'informer et anticiper ! À prévoir absolument le Jour J
  • Travailler avec constance, régularité et se préparer plusieurs mois à l'avance.
  • Bien se connaître (qualités, défauts...).
  • Connaître ses motivations pour pouvoir les expliquer.
  • Se renseigner sur le contenu et les objectifs des épreuves sur ce site.
  • Se documenter sur la police, ses missions, ses métiers.
  • Se cultiver : enrichir ses connaissances sur des sujets variés de culture générale et d'actualité.
  • Repérer les lieux des épreuves.
  • Arrêter ses révisions et se coucher tôt la veille.
  • Convocation et pièce d'identité.
  • Arriver dans une tenue correcte.
  • Venir en avance pour éviter de s'installer dans le stress.
  • Bien lire les sujets et écouter attentivement les consignes.
Retrouvez pour chaque type d'épreuve, des conseils détaillés qui vous permettront de faire la différence le Jour J !

Sommaire

  • Les épreuves écrites
  • Les tests psychotechniques
  • Les épreuves sportives
  • Les mises en situation
  • Les épreuves orales
  • Nos outils pour vous aider

Les épreuves écrites

Conseils concernant les QCM, le photo langage et les dissertations.Une copie doit donner envie d'être lue, tant dans la présentation que dans le contenu.
 

Anticiper

  • Réviser les règles de français : tous les outils sont permis (applications, livres, web...).
  • Rédiger régulièrement pour gagner en efficacité.
  • Faire des fiches sur des sujets variés.
  • Se chronométrer pour réussir à finaliser sa rédaction : attribuer un temps minimum à chaque partie (introduction, parties, conclusion...).

 

Le Jour J

Y penser ! Durant l'épreuve
  • Crayon HB ou stylo noir pour les QCM. 
  • Une montre pour gérer son temps.
  • Colle.
  • Agrafeuse pour organiser ses documents.
  • Soigner son plan* : vous pouvez y consacrer le tiers du temps de l'épreuve.
  • Poser son plan et ses idées au brouillon. Puis rédiger sur la copie.
  • Sauter des lignes.
  • Écrire lisiblement.
  • Utiliser les citations uniquement si elles apportent un plus à la copie.
  • Numéroter les pages.
  • Réserver 5 minutes pour se relire.

*plan : préparer l'introduction, les transitions entre les sous-parties et la conclusion (pour le photo langage, ne pas rédiger plus que demandé).

Les tests psychotechniques

 

Un psychologue est présent à tous les entretiens. Conseils concernant les tests psychotechniques.C'est un métier difficile, qui demande de l'exigence. Sachez pourquoi vous postulez. 

Anticiper

 

  • Certains tests permettent de vérifier votre niveau de vocabulaire. Lire est une façon de l'enrichir.
  • D'autres tests portent sur la logique et le calcul. S'exercer au calcul mental peut vous permettre d'être plus réactif.
  • Se fier à internet n'est pas une garantie de succès : tous les tests psychotechniques sont différents.
  • La logique et le bon sens priment avant tout.

Le Jour J

 

Y penser ! Durant l'épreuve
  • Crayons HB
  • Gomme
  • Taille-crayon
  • Répondre honnêtement.
  • Être spontané.
  • Rester concentré.
  • Faire de son mieux et répondre à un maximum de questions.

 

Les épreuves sportives

Des moniteurs sont présents pour vous présenter en détail les consignes, les pénalités et répondre à vos interrogations. Conseils concernant le test de renforcement musculaire, le test d'endurance cardio-respiratoire et le parcours d'habileté motrice.Les épreuves physiques sont éliminatoires. Il faut s'y préparer sérieusement. La réussite ne s'improvise pas ! 

Anticiper

  • Profiter des parcours santé pour vous renforcer musculairement : les agrès peuvent vous permettre de vous entraîner correctement.
  • Faire du footing pour améliorer son cardio : alterner course rapide et temps de repos.
  • Réaliser les exercices dans les conditions réelles de l'épreuve pour améliorer son temps.
  • Manger des sucres lents (pains, céréales, pâtes...) avant les épreuves.

Le jour J

Y penser ! Durant l'épreuve
  • Tenue de sport : chaussures, pantalon et t-shirt de sport.
  • La tenue ne doit pas vous handicaper : ne rien porter pouvant vous gêner, ou vous blesser (chaînes, bagues...).
  • Gants et magnésie* autorisés : pouvant être utiles pour le parcours d'habileté motrice (PHM).
  • Manches longues conseillées : se protéger du contact du sol.
  • Vêtements très amples déconseillés : faciliter la vérification de la bonne exécution des mouvements.
  • Apporter un certificat médical : tout oubli entraîne l'élimination du concours.
  • En cas de doute, poser des questions avant son passage.
  • S'échauffer.
  • Bien écouter les commentaires : le non-respect des consignes est signalé durant l'épreuve.
  • Optimiser son énergie : plusieurs épreuves peuvent s'enchaîner la même journée.

*magnésite : poudre pour assécher les mains.


Les mises en situation

Conseils concernant le cas pratique, ainsi que les épreuves de mises en situation individuelles et collectives.Pour réussir les épreuves de mises en situation, projetez-vous ! 

Anticiper

  • S'informer sur les notions de management et l'institution policière pour pouvoir prendre de meilleures décisions.
  • Demander un entretien avec un commissaire ou officier pour connaître la réalité du métier.
  • S'interroger sur les difficultés et problématiques générales des métiers de la police.
  • Tenir compte du fait que l'organisation des services diffère entre Paris et la province.

Le jour J

Y penser ! Durant l'épreuve
  • Tenue de sport pour le parcours stress
  • Montre
  • Crayons
  • Stylos à encre noire
  • Bien lire les dossiers dans leur intégralité : prendre son temps et étudier l'ensemble des documents.
  • Se projeter dans la fonction envisagée : discours concret et professionnel.
  • L'épreuve de cas pratique n'est pas une synthèse ou une épreuve de culture générale : il s'agit de proposer des solutions suite à l'analyse des sujets.

Les épreuves orales

Conseils concernant les entretiens et les oraux de langue étrangère.On recherche avant tout un collègue sur qui l'on puisse compter.

Anticiper

  • Préparer une présentation de son parcours, ses motivations et ses ambitions pour donner envie au jury de vous recruter.
  • S'entraîner à parler en public (famille, amis, collègues).
  • S'entraîner à la mécanique des questions réponses (famille, amis, collègues).
  • Suivre l'actualité nationale et internationale : intéressez-vous au monde qui vous entoure.

> Pour les oraux de langue étrangère

  • Enrichir son vocabulaire à l'aide de dictionnaires (synonymes, vocabulaire...).
  • Revoir les fondamentaux : maîtriser les règles de bases de la langue étrangère choisie.
  • S'entraîner avec des outils audios (applications...) cumulant compréhension orale et écrite.

Le jour J

Pensez-y ! Durant l'épreuve
  • Venir dans une tenue sobre (éviter jogging, short, tenue courte...).
  • Éviter les accessoires exubérants (bijoux, coupe de cheveux...).
  • Se tenir correctement : surveiller son comportement et sa gestuelle.
  • Être courtois : respecter les règles de politesse (saluer les membres du jury...).
  • Parler distinctement.
  • Adopter une attitude neutre face à l'examinateur.
  • Regarder l'ensemble des examinateurs : éviter de porter son attention sur un seul.
  • Rester concentré : le jury peut avoir un comportement inattendu.
  • Demander de répéter ou de reformuler cela vous évitera de répondre à côté.
  • Privilégier les phrases courtes et correctes.
  • S'affirmer : montrez que vous êtes préparé, ouvert au dialogue, et désireux de partager vos opinions.

> Pour les oraux de langue étrangère :

  • En cas de commentaire de texte, utiliser l'intégralité du temps de préparation.
  • Surmonter la difficulté : faire appel à ses ressources pour exprimer ses idées (synonyme, autre tournure de phrase...).
  • Ne pas solliciter l'examinateur : éviter de lui demander une traduction.
  • Éviter les interjections françaises (heu..., ah...).

Devenir Policier

S'inscrire