Autres recrutements

Agent spécialisé de la police technique et scientifique - Emploi réservé

Conditions d'accès

Autres recrutements

Au titres des emplois réservés

Militaires titulaires d'une pension militaire d'invalidité (PMI) pour blessure en OPEX, art.L 4139-3 du code de la défense - nouvelle fenêtre (d'autres candidats peuvent prétendre à ces emplois).

Le candidat doit être inscrit sur la base de son passeport professionnel, en qualité de bénéficiaire prioritaire sur une liste nationale d'aptitude établie par le service ministériel de la transition professionnelle du ministère des armées, "Défense mobilité". Le service départemental compétent de l’office national des anciens combattants et des victimes de guerre (ONAC-VG) établit le passeport professionnel du candidat en fonction de ses diplômes, formations et compétences.

Plus d'informations sur les bénéficiaires en cliquant sur "Voir plus"

Les bénéficiaires au titre des emplois réservés sont :

  • les bénéficiaires prioritaires de l’article L241-2 à L241-4 du code des pensions militaires dont les candidatures sont traitées par les services départementaux de l’office national des anciens combattants :
    - titulaires d’une pension militaire d’invalidité, victimes civiles de guerre, victimes d’un acte de terrorisme, victimes d’un accident survenu dans le cadre de fonctions professionnelles au service de la collectivité, sans condition d’âge ni de durée de service ;
    - conjoints et personnes ayant à charge les enfants mineurs de ces victimes, sans condition d’âge ;
    - orphelins de guerre et pupilles de la nation, enfants des victimes, enfants des militaires ayant une pension d’invalidité, âgés de moins de 21 ans au moment des faits ;
    - enfants des membres des formations supplétives ou victimes de la captivité en Algérie, sans condition d’âge.
    Durée d’inscription sur les listes alphabétiques d’aptitude limitée à 5 ans.

    Le candidat doit également :

    - être de nationalité française ;
    - jouir de ses droits civiques ;
    - être de bonne moralité, le bulletin n° 2 du casier judiciaire ne devant comporter aucune mention incompatible avec l’exercice des fonctions envisagées ;
    - en règle avec la législation sur le service national.
    Les personnes âgées de plus de 25 ans sont dispensées de leur obligation du service national et à ce titre, aucun justificatif n’est demandé aux intéressés. Si vous avez moins de 25 ans, la Journée Défense et Citoyenneté (ex JAPD) est obligatoire ou tout au moins, vous devez présenter une attestation provisoire de participation délivrée par le Centre du service national-nouvel onglet.

Épreuves

Les épreuves sont réparties en 2 phases : l’admissibilité et l’admission.

Admissibilité

Tests psychotechniques destinés à évaluer le profil psychologique des candidats et les qualités particulières requises pour exercer le métier en police technique et scientifique.
Durée 2 h - pas de note éliminatoire.

Admission

  • Entretien libre qui débute par une présentation du candidat (5 min) permettant aux membres du jury d’apprécier ses compétences, ses capacités et ses motivations à exercer les fonctions postulées. Le jury peut s'appuyer sur son parcours et lui soumettre une ou plusieurs questions relatives à des mises en situation pour évaluer le candidat.
    Durée : 20 min - note éliminatoire : 5/20 – coef : 3.
  • Épreuve facultative de langue : conversation en langue étrangère (anglais, allemand, espagnol, italien). Le candidat indique son choix dans sa demande d’inscription au concours et ne peut plus en changer postérieurement. Seuls les points supérieurs à 10/20 sont pris en compte.
    Durée : 15 min - coef : 1.

Formation initiale

Une fois le concours réussi, les lauréats sont nommés et affectés au sein des services de police.
Après leur prise de fonction, une formation obligatoire d’adaptation au premier emploi est dispensé en école de police.

 

Tronc commun
6 semaines
Durée formation
Stages
Adapatation
1 à 5 semaines
Formation et stages
9 à 13 semaines

La formation organisée sur le principe de l'alternance entre cours théoriques et stages pratiques dans les services comprend :

- un tronc commun relatif à l’environnement professionnel qui se déroule à l’école nationale de police (ENP) de Nîmes (6 semaines) ;

  • un stage en immersion de 2 semaines sur le site d’affectation du stagiaire, juste avant ou juste après le tronc commun : découverte des différents services d’un commissariat de police (de 2 jours à une semaine) et des partenaires institutionnels (au choix et en fonction du parcours professionnel). Un programme de ces deux semaines de stage est établi par le tuteur, désigné par le service d’affectation ;
  •  un module d’adaptation au premier poste occupé dans le grade, à l’issue du tronc commun, dont la durée est variable selon la spécialité et l’affectation du stagiaire, qui se déroule sur le site d’Écully (69) ou en laboratoires : 

    - identité judiciaire - "PTS base" (2 semaines) ;
    - service d'intervention - "PTS 1" (5 semaines) ;
    - révélations physico-chimiques - "PTS 2" (13 jours) ;
    - module complémentaire au "PTS 2" - (1 à 4 jours) ;
    - informatique et traces technologiques (3 semaines) ;
    - module laboratoire (2 semaines).

Rémunération

En Île-de-France au 1er janvier 2020

Début de carrière
2 048 €
nets par mois
Fin de carrière
2 607 €
nets par mois
Découvrez Quel métier de la Police nationale est fait pour vous Découvrir
Découvrez Nos corps & grades Découvrir