Concours externe

Gardien de la paix - Emploi réservé

Ouvert jusqu'au
24/07/2020
localisation
Zone Paris-Île-de-France

Conditions d'accès

Concours externe

Au titres des emplois réservés

Militaires titulaires d'une pension militaire d'invalidité (PMI) pour blessure en OPEX, art.L 4139-3 du code de la défense - nouvelle fenêtre (d'autres candidats peuvent prétendre à ces emplois).

Le candidat doit être inscrit sur la base de son passeport professionnel, en qualité de bénéficiaire prioritaire sur une liste nationale d'aptitude établie par le service ministériel de la transition professionnelle du ministère des armées, "Défense mobilité". Le service départemental compétent de l’office national des anciens combattants et des victimes de guerre (ONAC-VG) établit le passeport professionnel du candidat en fonction de ses diplômes, formations et compétences.

Plus d'informations sur les bénéficiaires en cliquant sur "Voir plus"

Les bénéficiaires au recrutement de gardien de la paix au titre des emplois réservés sont :

  • les bénéficiaires prioritaires de l’article L241-2 à L241-4 du code des pensions militaires dont les candidatures sont traitées par les services départementaux de l’office national des anciens combattants :
    - titulaires d’une pension militaire d’invalidité, victimes civiles de guerre, victimes d’un acte de terrorisme, victimes d’un accident survenu dans le cadre de fonctions professionnelles au service de la collectivité, sans condition d’âge ni de durée de service ;
    - conjoints et personnes ayant à charge les enfants mineurs de ces victimes, sans condition d’âge ;
    - orphelins de guerre et pupilles de la nation, enfants des victimes, enfants des militaires ayant une pension d’invalidité, âgés de moins de 21 ans au moment des faits ;
    - enfants des membres des formations supplétives ou victimes de la captivité en Algérie, sans condition d’âge.
    Durée d’inscription sur les listes alphabétiques d’aptitude limitée à 5 ans.

    Le candidat doit également :

    - être de nationalité française ;
    - jouir de ses droits civiques ;
    - être de bonne moralité, le bulletin n° 2 du casier judiciaire ne devant comporter aucune mention incompatible avec l’exercice des fonctions envisagées ;
    - en règle avec la législation sur le service national.
    Les personnes âgées de plus de 25 ans sont dispensées de leur obligation du service national et à ce titre, aucun justificatif n’est demandé aux intéressés. Si vous avez moins de 25 ans, la Journée Défense et Citoyenneté (ex JAPD) est obligatoire ou tout au moins, vous devez présenter une attestation provisoire de participation délivrée par le Centre du service national-nouvel onglet.

Épreuves

Les épreuves sont réparties en 3 phases : les tests psychotechniques, les épreuves d’exercices physiques et une épreuve d’entretien.
Les membres de la commission d’entretien disposent comme aide à la décision des résultats :

  • des tests psychotechniques;
  • du passeport professionnel ;
  • de la lettre de motivation ;
  • du curriculum vitae du candidat.

Admissibilité

Tests psychotechniques destinés à évaluer notamment le profil psychologique du candidat.
Les résultats de ces tests sont utilisés à l’épreuve d’entretien. 
Durée 2h.

Admission

L'admission comporte 2 épreuves sportives et un entretien face à un jury.

Épreuve de sport

  • Parcours d’habileté motrice (PHM) ;
  • test d’endurance cardio-respiratoire (TECR).

Pas de note éliminatoire. 

Épreuve d’entretien permettant d’apprécier les qualités du candidat à exercer l’emploi postulé et de prendre connaissance de son parcours professionnel. Le candidat fournira à l’appui son passeport professionnel établi au titre de la reconnaissance de ses qualifications et acquis de l’expérience professionnelle.
Durée 25 min.


 

 

Conseils

N’hésitez pas à lire tous nos conseils pour bien vous préparer !

Pour les épreuves orales

  • S’informer sur l’institution et le ministère de l’Intérieur.
  • Suivre l’actualité et lire la presse.
  • S’aider de l’expérience de nos e-ambassadeurs.
  • Apporter une attention à sa tenue vestimentaire.
  • S’exprimer correctement.
  • Et surtout… rester soi-même !

Ne négligez pas le sport

  • Répéter les exercices en respectant les consignes précisées dans la fiche de sélection.
  • Aidez-vous du guide d’entraînement sportif et des vidéos.
  • Un entraînement régulier et sérieux contribuera à améliorer vos performances.

Formation initiale

Une fois le concours réussi, vous intégrerez une des 10 écoles nationales de police.
Lors de votre formation rémunérée, vous apprendrez les bases de votre métier.
Les incorporations se font tout au long de l’année et l’hébergement est gratuit.

La formation est organisée selon le mode de l’alternance entre établissement de formation et service actif. Les programmes sont :

  • la prise en compte de la dimension relationnelle et comportementale ;

  • l’assimilation des règles déontologiques ;

  • la connaissance de l'institution policière ;

  • l'acquisition de compétences dans le domaine de l'investigation, connaissance approfondie et actualisée en droit pénal et procédure pénale, pratique des gestes techniques et professionnels en intervention, le secourisme, formation à l'environnement psychologique de l'enquête, connaissance des formes de délinquance sur le plan national et international, maîtrise des nouvelles technologies ;

  • l'acquisition de compétences dans le domaine de la lutte contre les violences urbaines et le travail en milieu sensible, connaissance des quartiers, technique de gestion des tensions, cadres juridiques d'intervention.

Attention : durant la scolarité, les élèves sont évalués sur leurs comportements et la volonté mis dans l’apprentissage du métier.

L’ensemble de ces contrôles permet, en fin de scolarité, l’établissement d’un classement national, base du choix des postes proposés dans une liste prédéfinie par l’administration.

Important : le permis « B » est obligatoire pour être titularisé.

Les affectations de ce concours sont exclusivement en Ile-de-France.

Formation en école de police
8 mois
Stage d'application
16 mois
Formation en école de police et stage
24 mois

Rémunération

En Île-de-France, au 1er janvier 2020, nets/mois

Dès l'entrée en école
1 379 €
nets/mois
Seconde notice rémunération
(hébergement gratuit)
Début de carrière
2 092€
nets/mois
Seconde notice rémunération
(reprise de l'ancienneté en début de carrière)
Fin de carrière
3 533 €
nets/mois

Les recrutements en cours

Découvrez Quel métier de la Police nationale est fait pour vous Découvrir
Découvrez Nos corps & grades Découvrir