Quelles évolutions de carrière pour un gardien de la paix ?

12 juillet 2022

Plus que quelques jours pour vous inscrire au concours de gardien de la paix ! Vous vous demandez quelles sont les perspectives d’évolution de carrière au sein de la police nationale en tant que gardien de la paix ? Cet article est fait pour vous !

Attention, les inscriptions au concours de gardien de la paix clôturent le 22 juillet 2022 ! Il ne vous reste donc plus que quelques jours pour faire le choix de rejoindre nos rangs. Si vous êtes encore hésitant, nous vous proposons de découvrir les possibilités d’évolution de carrière d’un gardien de la paix dans la police nationale.

Il faut avant tout savoir que les personnels actifs de la police nationale sont répartis en 3 corps :

  • le corps de conception et de direction (recrutements commissaire de police)
  • le corps de commandement (recrutements officier de police)
  • le corps d’encadrement et d’application (recrutements gardien de la paix).

Chaque corps est composé de plusieurs grades, eux-mêmes divisés en échelons, gravis avec l’ancienneté. Vous bénéficierez donc d’un « avancement d’échelon » qui est un droit accordé automatiquement en fonction de l’ancienneté, sur la base d’une grille de rémunération spécifique fixée par décret.

Le corps d’encadrement et d’application (CEA), communément appelé le « corps des gradés et gardiens », est constitué des grades suivants :

  • Gardien de la paix
  • Brigadier de police
  • Brigadier-chef
  • Major de police

Evolution au sein du corps d’encadrement et d’application

Durant votre carrière, vous pourrez bénéficier de la promotion interne, en obtenant un « avancement de grade » qui est le passage à un grade supérieur à l’intérieur d’un même corps. Ça n’est pas un droit et fait l’objet d’examens professionnels ou sur proposition de la hiérarchie (promotion au choix). Il permet l’accès à des fonctions supérieures et à une rémunération plus élevée.

En tant que gardien de la paix, vous pourrez vous présenter aux qualifications brigadier (QB), avec 4 ans au moins de services effectifs après avoir été titularisé.

Vous pourrez ensuite vous présenter à l’examen professionnel (UV) de brigadier-chef, après 5 ans au moins de services effectifs depuis la nomination dans le grade.

Enfin, vous pourrez vous présenter à l’examen des capacités professionnelles major de police La reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) major ou examen professionnel major), après 17 ans au moins de services effectifs depuis la titularisation dans le corps dont 4 ans au moins dans le grade de brigadier-chef.

Il existe également d’autres voies d’avancement, pour en savoir plus, consultez notre page dédiée à la promotion interne.

Accès aux corps des officiers et commissaires de police

Être gardien de la paix, c’est également avoir l’opportunité d’accéder aux corps de commandement et de conception et de direction par la voie d’accès professionnelle, les concours internes ou encore d’être promu au choix.

La sélection à la voie d'accès professionnelle vous sera ouverte dès lors que vous compterez au moins deux années d’ancienneté cumulée dans un ou plusieurs grades d’avancement de votre corps et que vous serez âgé de moins de 50 ans.

Vous pourrez également postuler, sans condition de diplômes, aux concours internes d’officier ou de commissaire de police, sous réserve de compter 4 années d’ancienneté.

Devenir gardien de la paix, c’est pouvoir exercer plusieurs métiers tout au long d’une carrière mais également la possibilité d’accéder à un grade permettant d’atteindre un niveau de fonctions et d’emplois plus élevés, alors n’hésitez plus, inscrivez-vous !

Des questions ? Contactez nos équipes, à votre écoute :

  • sur la plateforme objectif police
  • en appelant le numéro vert au 0800 22 0800 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.
  • en contactant les délégués recrutement de votre zone géographique

Devenir Policier

S'inscrire