Nos missions

La sécurité générale

Coeur de métier de la Police nationale, la sécurité des personnes, des biens et des institutions est assurée, à titre préventif et répressif, au quotidien et dans les zones les plus urbanisées par une présence dynamique et visible sur la voie publique. Prise en charge des victimes, accueil du public, réception des appels 17, intervention dites de police-secours, surveillance de la voie publique sont des missions effectuées, de jour comme de nuit, par des équipages polyvalents ou des brigades spécialisées (anti-criminalité, canine, motocycliste, équestre...)

L’investigation

Elle a pour objet la constatation des infractions à la loi pénale, la recherche de leurs auteurs et des éléments de preuve nécessaires à la qualification des faits et à la manifestation de la vérité. Elle est opérée par des agents et officiers de police judiciaire, sous le contrôle des magistrats, en tous domaines : atteintes aux personnes et aux biens, trafics de toute nature, anti-terrorisme, cybercriminalité, fraude documentaire…

La police technique et scientifique

Elle procède à des analyses dans des domaines aussi variés que la balistique, la physico-chimie, la biologie, les incendies et explosifs, la toxicologie, les stupéfiants et concourt ainsi à l’établissement de la preuve dans le cadre des enquêtes de police. La police technique et scientifique gère en outre les grands fichiers nationaux de police (empreintes digitales, génétiques…).

Le renseignement

Le service central du renseignement territorial a pour mission d'assurer l'information des autorités gouvernementales, déceler et prévenir toute menace susceptible de porter atteinte à l'ordre public, aux institutions, aux intérêts fondamentaux de la Nation ou à la souveraineté nationale.

L’ordre public

La direction centrale de la sécurité publique assure le maintien ou le rétablissement de l’ordre public sur l’ensemble de ses zones de compétence avec le renfort des compagnies républicaines de sécurité (CRS). Ces dernières participent par ailleurs aux opérations de secours en haute montagne.

La sécurisation aux frontières

Elle consiste à contrôler les passagers se présentant dans les aéroports, ports et gares internationaux. Plus généralement et sur l'ensemble du territoire, elle s'élargit à la lutte contre l'immigration irrégulière et ses filières organisées, la fraude documentaire et l’emploi d'étrangers sans titre de séjour. Cette mission de sécurité s'opère également dans la sécurisation du réseau ferré et le contrôle de la mise en oeuvre des mesures de sureté dans les transports internationaux.

La coopération internationale

Sur le territoire national, la Police nationale gère les canaux officiels de la coopération policière internationale (Interpol, Europol, Schengen). A l'étranger, au travers d'une projection effective dans plus de 150 pays, la coopération internationale vise à renforcer la coordination opérationnelle entre acteurs de la sécurité intérieure. Elle permet de protéger les intérêts de la France et des français, notamment contre la criminalité transfrontalière et obtient un retour en sécurité intérieure.

Le contrôle interne

Le contrôle du fonctionnement des services de la Police nationale est exercé à la fois par les différentes directions et l'Inspection générale de la Police nationale, chargée de l'audit interne et de l'animation du pilotage du contrôle interne et de la maîtrise des risques. Les manquements ou les infractions commises par les policiers donnent lieu à des enquêtes administratives et judiciaires qui peuvent conduire à des sanctions administratives ou pénales.

Les fonctions supports

L’exercice de toutes les missions précitées suppose la mise à disposition des services de police de moyens humains, financiers et logistiques parfaitement adaptés.

Devenir Policier

S'inscrire