Autres recrutements

Cadet de la République

Conditions d'accès

Autres recrutements

Accessible de 18 à moins de 30 ans, sans condition de diplôme…

Pour s’inscrire le candidat doit :

  • être de nationalité française ;

  • être de bonne moralité, le bulletin n° 2 du casier judiciaire ne devant comporter aucune mention incompatible avec l'exercice des fonctions envisagées ;

  • être en règle avec le Service national, Journée Défense et Citoyenneté (JDC, ex JAPD)

Les personnes âgées de plus de 25 ans sont dispensées de leur obligation du service national et à ce titre, aucun justificatif n’est demandé aux intéressés.
Pour les personnes de moins de 25 ans n'ayant pas accompli leur Journée Défense et Citoyenneté, une attestation provisoire de participation délivrée par le Centre du Service National doit être fournie.

  • être en bonne condition physique en répondant au profil SIGYCOP requis.

Chaque lettre est affectée d'un coefficient variant de 1 à 6 pour les sigles S,I,G,Y,O P; de 1 à 5 pour le sigle C et de 0 à 5 pour le sigle P (plus l'atteinte est grave plus le coefficient est élevé).

 

SIGYCOP est un acronyme dont les lettres désignent respectivement :

  • S : ceinture scapulaire et membres supérieurs, coefficient 2 ;
  • I : ceinture pelvienne et membres inférieurs, coefficient 2 ;
  • G : état général, coefficient 2 ;
  • Y : yeux et vision (sens chromatique exclu), coefficient 3 ;
  • C : sens chromatique, coefficient 2 ;
  • O : oreilles et auditions, coefficient 2 ;
  • P : psychisme, coefficient 2.

Pour être reconnu apte aux emplois de la Police nationale, il ne faut pas avoir un chiffre supérieur à l'un des coefficients du profil requis.

  • Être médicalement apte à un service actif de jour comme de nuit.
  • Être apte au port et à l’usage des armes.

L’examen médical comporte obligatoirement un dépistage de l’usage des produits illicites dont le résultat doit être négatif.


 

Épreuves

Les épreuves sont réparties en plusieurs phases…

Examen du dossier de candidature

Le dossier de candidature comprend :

  • le formulaire de demande de candidature dûment renseigné ;
  • une fiche de vœux d'affectation ;
  • une lettre manuscrite de motivation ;
  • une photocopie recto-verso de la carte nationale d'identité ou du passeport en cours de validité ;
  • un document justificatif de position au regard du service national ;
  • une copie des titres et diplômes obtenus ;
  • un certificat médical complété par un médecin au choix du candidat et figurant dans le dossier remis au candidat.

Le candidat dont le dossier a été jugé recevable (dossier complet et candidat remplissant les conditions d'accès) est autorisé à participer aux épreuves suivantes. 


Tests psychologiques

  • Tests psychologiques (2 séries d’exercices). Ils sont destinés à évaluer le profil psychologique et la capacité à travailler en groupe.

  • Commentaire d'une photographie représentant une scène de la vie courante. Cet exercice, dit aussi « exercice de photo langage », permet de vérifier la capacité du candidat à s’exprimer de façon correcte en français et à maîtriser la langue écrite (ce commentaire peut avoir lieu avant l'entretien).


Épreuves sportives

Le candidat devra être en possession d'un certificat médical d'aptitude (datant de moins de 3 mois) délivré par un médecin de son choix.

  • Test de résistance musculaire en isométrie

Maintenir la position de gainage un maximum de temps déterminé :

  • 1mn 15s pour les femmes ;
  • 1mn 45s pour les hommes.

L’arrêt volontaire ou le non-respect des consignes observé ou signalé à deux reprises, avant la fin du compte à rebours est éliminatoire.

  • Test d'endurance cardio-respiratoire (TECR), appelé aussi « test Luc Léger »

Accomplir des allers-retours sur une distance de 20 m à une vitesse progressivement accélérée et rythmée par des bips.

Pour valider le test, le candidat doit atteindre :

  • palier 4 (vitesse de 10km/h atteint après 5mn de course ) pour les femmes ;
  • palier 6-15'' (vitesse de 11,1 km/h  atteint après 7mn 15s de course) pour les hommes

 Attention ! Tout échec à l’un des 2 tests est éliminatoire.


Entretien devant une commission

Appréciation de la commission portant notamment sur la motivation du candidat pour l'emploi d'adjoint de sécurité.
Durée : environ 15mn.


Visite médicale

Vérification de l’aptitude physique :

  • acuité visuelle ;
  • aptitude au service actif de jour comme de nuit ;
  • aptitude au port et à l'usage des armes. 

L’examen médical comporte obligatoirement un dépistage de l’usage des produits illicites dont le résultat doit être négatif.

Important ! Seul le médecin, lors de la visite médicale sera habilité à déterminer votre aptitude physique à un emploi au sein de la Police nationale.


Enquête administrative

Destinée à s’assurer de la bonne moralité du candidat, comme c’est le cas pour le recrutement de tous les fonctionnaires de police.

Conseils

N’hésitez pas à lire tous nos conseils pour bien vous préparer !

  • S’informer sur l’institution et le ministère de l’Intérieur.
  • Suivre l’actualité et lire la presse.
  • S’aider de l’expérience de nos e-ambassadeurs.
  • Apporter une attention à sa tenue vestimentaire.
  • S’exprimer correctement.
  • Et surtout… rester soi-même !

Ne négligez pas le sport

  • répétez les exercices en respectant les consignes précisées dans la fiche de sélection ;
  • aidez-vous du guide d’entraînement sportif et des vidéos ;
  • un entraînement régulier et sérieux contribuera à améliorer vos performances.

Formation initiale

Une fois les sélections réussies, vous serez formé en alternance entre lycée professionnel, école de police et stages sur le terrain. Dès votre entrée en école, vous signerez un contrat d’engagement de 3 ans (la scolarité de cadet compte pour un an), renouvelable une seule fois (pour 3 ans).

Lors de votre formation rémunérée, vous apprendrez les bases de votre futur métier et deviendrez automatiquement adjoint de sécurité en fin de scolarité. Vous pourrez postuler au second concours de gardien de la paix à l’issue de votre formation professionnelle initiale.

Elle comprend :

  • 12 semaines en lycée professionnel : français, histoire et géographie, mathématiques, informatique, langue vivante (anglais) ;
  • 28 semaines en école de police : formation professionnelle à l'exercice des missions de l'adjoint de sécurité et préparation aux épreuves du concours de gardien de la paix ;
  • 7 semaines en services de police : 3 stages.

Les stages sur le terrain ont pour objectif de :

  • développer une meilleure connaissance de l’institution policière ;
  • appliquer les connaissances professionnelles acquises durant la formation ;
  • s’adapter à son futur emploi d’adjoint de sécurité.
En lycée professionnel
3 mois
En école de police
7 mois
En services actifs
2 mois
Durée totale
12 mois

Rémunération

Pendant la formation
552.15 €
nets par mois
Après la formation (statut d'ADS)
1 402 €
nets par mois en Île-de-France
Découvrez Quel métier de la Police nationale est fait pour vous Découvrir
Découvrez Nos corps & grades Découvrir