Voie d'accès professionnelle

Officier de police

Ouvert jusqu'au
20/11/2020
localisation
NATIONAL

Conditions d'accès

Voie d'accès professionnelle

La sélection à la voie d'accès professionnelle est ouverte aux fonctionnaires du corps d'encadrement et d'application de la Police nationale qui, au 31 décembre de l'année du recrutement, comptent au moins 2 années d'ancienneté cumulée dans un ou plusieurs grades d'avancement de ce corps et sont âgés au plus de 50ans.

Ces fonctionnaires doivent satisfaire à une sélection comportant une épreuve écrite et l'établissement d'un dossier, puis accomplir un stage probatoire ; ils subissent enfin une évaluation de leur expérience et de leurs capacités professionnelles par un jury, qui peut consulter leur dossier individuel.

Épreuves

Le recrutement par voie d'accès professionnelle comporte 3 phases.

Première phase : épreuve écrite

La phase écrite comprend une épreuve notée sur 60 composée de 2 parties :

1°) Un questionnaire à choix multiples, permettant d'évaluer les acquis professionnels du candidat, noté sur 20.
Durée 1h.

2°) Une étude de cas pratiques, permettant de vérifier les qualités de réflexion du candidat, notée sur 40.
Durée 3h.
Lors de cette phase écrite, les candidats passent des tests psychotechniques écrits, non notés, destinés à évaluer le profil psychologique et les capacités à travailler en groupe des candidats.
Durée 3h.

Les résultats de ces tests sont transmis, pour aide à la décision, aux membres du jury de l'épreuve d'entretien à la phase orale.

Au vu des résultats de l'épreuve de la phase écrite, le jury fixe un seuil de sélection et dresse la liste des candidats autorisés à se présenter à la deuxième et troisième phases de ce recrutement.
Les candidats autorisés à se présenter doivent, en outre, produire un dossier professionnel qui est remis au service organisateur en vue de l'entretien de la phase orale.


Deuxième phase : stage probatoire

La phase de stage probatoire se déroule sous la forme de plusieurs épreuves de mises en situations professionnelles.

) Une mise en situation collective d'interaction permettant d'apprécier les aptitudes comportementales et relationnelles des candidats au travers de la capacité à argumenter, la réactivité et l'aptitude à l'écoute, et à la mise en œuvre de relations de coopération, ainsi que la faculté d'analyse et de distanciation.
Chaque groupe de mise en situation réunit au moins 3 candidats et se déroule en 2 temps :

  • une mise en situation collective d'une durée de 90 minutes maximum ;
  • un exercice individuel et personnel d'auto-évaluation d'une durée de 15 minutes maximum permettant de mettre en avant l'aptitude réflexive du candidat.

) Deux mises en situation professionnelle individuelle à partir de cas pratique permettant de mettre en avant l'esprit pratique, la conscience professionnelle, autant que le bon sens et la capacité relationnelle du candidat. La durée de chaque mise en situation est de 20 minutes précédée d'une préparation de 20 minutes.

Chacune des 3 mises en situation est notée de 0 à 40.


Troisième phase : entretien devant le jury national

La phase orale comprend un entretien avec le jury devant permettre d'apprécier l'expérience professionnelle des candidats et leurs aptitudes à exercer leur profession dans le cadre des missions dévolues au corps de commandement. 
Durée 30 min, coef 5.

Cet entretien a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, d'une durée de 5 minutes au plus. Il se poursuit par un échange avec les membres du jury qui disposent du dossier professionnel du candidat.
Le dossier, non noté, constitué par le candidat à l'issue de la phase écrite, est transmis au jury par le service organisateur.
Le jury dispose, également, pour aide à la décision, des résultats des tests psychotechniques, passés lors de la phase écrite, interprétés par le psychologue.
L'épreuve est notée de 0 à 20 puis multipliée par le coefficient.
Toute note inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire.

Le jury établit, par ordre de mérite en fonction de la somme des points obtenus après application des coefficients à l'ensemble des épreuves des 3 phases, la liste des candidats admis sur la liste principale et éventuellement sur la liste complémentaire.
En cas d'égalité des points, les candidats sont départagés en accordant la priorité à celui qui a obtenu la note la plus élevée à l'épreuve orale d'entretien avec le jury.

Conseils

N’hésitez pas à lire tous nos conseils pour bien vous préparer !

Pour les épreuves orales

  • S’informer sur l’institution et le ministère de l’Intérieur.
  • Suivre l’actualité et lire la presse.
  • S’aider de l’expérience de nos e-ambassadeurs.
  • Apporter une attention à sa tenue vestimentaire.
  • S’exprimer correctement.
  • Et surtout… rester soi-même !

Ne négligez pas le sport

  • Répétez les exercices en respectant les consignes précisées dans la fiche de sélection.
  • Aidez-vous du guide d’entraînement sportif et des vidéos.
  • Un entraînement régulier et sérieux contribuera à améliorer vos performances.

Formation initiale

Une fois le concours réussi, vous intégrerez l’Ecole nationale supérieure de la Police nationale (ENSP) à Cannes-Écluse (77) en septembre de chaque année.
Lors de votre formation rémunérée, vous apprendrez les bases de votre futur métier.


La nomination en qualité d'élève est subordonnée à un engagement de rester au service de l’État pendant une durée de 5 ans à compter de la titularisation.
L'élève ou l'ancien élève qui met fin à sa scolarité plus de 3 mois après son incorporation ou qui rompt son engagement doit reverser au Trésor public une somme forfaitaire fixée par arrêté ministériel.

Implantée dans un parc de 17 hectares situé sur la commune de Cannes-Ecluse (77),  l’école nationale supérieure de la police (ENSP Cannes-Écluse 77)  a en charge la formation initiale des officiers de police qui suivent un cycle de formation d’une durée de 18 mois.

La formation des élèves officiers de police comprend des enseignements généraux et des enseignements spécifiques.

Formation en école
18 mois

Les enseignements généraux se répartissent comme suit :

  • commandement et management ;
  • droit pénal général et droit pénal spécial ;
  • procédure pénale ;
  • libertés publiques ;
  • informatique et bureautique.

Les enseignements spécifiques correspondent à une formation théorique et pratique dans les matières suivantes :

  • police de la circulation ;
  • police administrative générale (violences urbaines, renseignement opérationnel, maintien de l'ordre, sécurité routière) ;
  • police administrative spéciale (débits de boissons, armes forains, étrangers,…) ;
  • techniques radio ;
  • police technique et scientifique ;
  • armement et tir ;
  • gestes techniques et professionnels en intervention.

Les élèves officiers suivent une formation en alternance. Les deux tiers du temps sont passés à l'école. Le reste est effectué sous forme de stages dans des services de police, dans d'autres administrations. 

N.B. : à l’issue des 6 premiers mois, les élèves sont nommés officiers de police stagiaires. La durée du stage est de 1 an.
Ceux qui ont donné satisfaction sont titularisés dans le grade de capitaine de police.
Cette titularisation est subordonnée à la possession du permis de conduire les véhicules automobiles (catégorie B). 

Le choix des postes s'effectue en fin de scolarité, sur une liste de postes vacants, en fonction du rang de classement de sortie d'école.

Rémunération

En Île-de-France, au 1er janvier 2020, nets/mois

Dès l'entrée en formation
1 303 €
net/mois
Seconde notice rémunération
(herbergement gratuit)
Début de carrière
2 433 €
net/mois
Fin de carrière
4 413 €
net/mois

Les recrutements en cours

Découvrez Quel métier de la Police nationale est fait pour vous Découvrir
Découvrez Nos corps & grades Découvrir